D’après le fondateur de Geekbench l’iPhone 8 d’Apple est loin devant les smartphones Android !

 Smart News
  • Bienvenue sur le Nouveau Smart Geek Club
  • Rejoins toi aussi le club, et ne rate plus rien de nos actus ;) !!
  • Les recrutements ont débutés ! si tu es de taille pour nous rejoindre, inscrit toi et présente toi sur le forum : Newser, Twitcher, Youtuber, on prend !

Les excellentes performances du dernier iPhone étonnent tous les observateurs. Au point que le patron de Geekbench ne s’explique pas lui-même comment les modèles Android ont autant stagné en matière de puissance.



A la traîne Android ? Depuis leur sortie, les iPhone 8 équipés du SoC A11 Bionic ont clairement creusé l’écart avec leurs concurrents Android directs. Notre banc d’essai le montrait clairement dans nos tests de l’iPhone 8 et de l’iPhone 8 Plus. Mais pour John Poole, le fondateur de Primate Labs à l’origine de l’outil de mesure Geekbench, l’écart entre les deux plate-formes est difficilement compréhensible.

« Je ne comprends pas vraiment pourquoi les performances semblent stagner du côté d’Android », confie-t-il à l’édition américaine de Tom’s Guide. On n’y voit pas de grands bonds en avant, je ne comprends pas ce qu’il s’y passe ». D’après les mesures réalisées par le site, l’iPhone 8 réalise un score de 10 170 points au test multicœurs de Geekbench, quand le Note 8 américain (équipé d’une puce Snapdragon 835) n’en obtient que 6 564, soit un écart de 54 %.

Sur le modèle européen équipé de la puce de Exynos 8895 de Samsung, les performances sont « seulement » 46 % moins rapides. Nos propres tests mesurent en effet 9 761 points pour l’iPhone 8 et 6 678 pour le Note 8. Malgré tout, l’écart reste significatif et se confirme sur d’autres benchmarks : 166 217 à AnTuTu 6 pour le smartphone de Samsung et 212 696 pour celui d’Apple, d’après les tests du labo de 01net.com.

« A ce niveau, on obtient des performances dignes d’un ordinateur dans un appareil qui tient dans la main. Je n’imaginais pas pouvoir utiliser mon premier iPhone pour faire du montage vidéo. Vous me l’auriez dit, j’aurais pensé que vous seriez fou », s’étonne John Poole.

Si l’on en croit même les mesures Geekbench, le dernier iPhone dépasse en effet le score du MacBook Pro 13 pouces équipé d’un processeur Intel Core i5. « Ces résultats sont comparables, mais en même temps vous n’allez utiliser votre téléphone pour calculer le rendu d’une énorme vidéo, tout simplement parce que le form factor ne le permet pas », analyse-t-il. Les ordinateurs portables peuvent en effet tenir une charge pendant bien plus longtemps qu’un smartphone étant donné leur système de refroidissement bien plus abouti.

« Je pense qu’il y a plein de choses très cools que nous pourrons faire avec nos smartphones que nous n’imaginons pas encore maintenant », conclut-il. Une puissance qui commence pourtant à être utilisée en grande partie pour les fonctionnalités d’intelligence artificielle incluses dans les derniers systèmes d’exploitations mobiles.

The following two tabs change content below.
Jeune passionné de smartphones, tablettes et des nouvelles technologies depuis mon enfance. Rejoins toi aussi le côté smart de la force !!

Vous devez être identifié pour poster un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils