Streets Of Rage : Le F2P mobile est Dispo !

 Smart News
  • Bienvenue sur le Nouveau Smart Geek Club
  • Rejoins toi aussi le club, et ne rate plus rien de nos actus ;) !!
  • Les recrutements ont débutés ! si tu es de taille pour nous rejoindre, inscrit toi et présente toi sur le forum : Newser, Twitcher, Youtuber, on prend !

Attention, légende. Streets of Rage, le beat them all mythique de la Mega Drive, fait aujourd’hui son arrivée dans la collection SEGA Forever, et peut donc être téléchargé gratuitement sur mobile



Les vigilantes s’apprêtent à nettoyer une fois de plus les rues de la ville, sur iPhone et iPad via l’App Store, et sur les appareils Android via le Google Play Store. Il est possible de jouer sans affichage publicitaire grâce à un achat, d’un montant de 2,29 €, à effectuer dans l’application.

Développé par la division AM7 de SEGA, Streets of Rage est le jeu d’action phare de la Mega Drive en 1991. Ce premier épisode pose les jalons d’une série qui a marqué l’histoire du jeu vidéo, notamment avec son trio de personnages inoubliables. Axel Stone, Blaze Fielding et Adam Hunter décident de quitter la police, gangrenée par la corruption, pour faire régner la loi en dehors de tout cadre légal. Dans le viseur, l’énigmatique Mr. X et sa cohorte de loubards à bastonner le temps de huit niveaux, agrémentés d’une bande-son inoubliable signée Yuzo Koshiro.

Streets of Rage gère le multijoueur local cross-platform et, comme le reste de la collection SEGA Forever, ajoute des classements en ligne, des sauvegardes dans le cloud et la gestion de manettes.

Il sera bientôt possible de retrouver ces possibilités multijoueur dans d’autres jeux de la gamme, comme Golden Axe et Altered Beast, dans les prochaines semaines.

The following two tabs change content below.
 - Founder of Smart Geek Club -  Gamer, Geek, Cinéphile, et surtout collectionneur de jeux vidéos, j'adore Unboxer tout ce qui bouge ... ^^ Rejoins le côté Smart de la force ...

Vous devez être identifié pour poster un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils